Justice

Formation continue des avocats de la RDC : Le barreau de Kinshasa/Gombe conclut un partenariat avec L’ERSUMA

Rédaction :+243817406088

La formation continue et permanente des avocats fait partie du plan d’action du bâtonnier Jean-Claude Mbaki Siluzaku à la tête du barreau de Kinshasa/Gombe.

C’est dans ce cadre qu’il a été conclu le jeudi 07 mars à Kinshasa, un protocole d’accord entre d’une part, le barreau de Kinshasa/Gombe et d’autre part, l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature.

L’ERSUMA est une institution de l’OHADA chargée de la formation, la sensibilisation, la vulgarisation et l’évaluation de l’application du droit des affaires en particulier et du droit OHADA en général. Elle va donc dispenser des formations de renforcement de capacités aux avocats non seulement de Kinshasa, aussi, de la toute la République.

«La meilleure étape était la signature d’un cadre juridique, c’est fait ! La prochaine étape c’est maintenant la concrétisation. Il faut que nous puissions mettre à jour les avocats, non seulement du barreau de Kinshasa/Gombe, mais tous les avocats de la République Démocratique du Congo, parce-que c’est un défi a relever. Nous allons maintenant, avec l’ERSUMA, faire un planning du travail, définir les thèmes de commun en prenant en considération nos besoins. Cela va se matérialiser par des formations à la carte qui seront données aux avocats. Je suis convaincu, avec les clauses de cet accord, les avocats en tireront énormément profit», s’est réjoui Maître Jean-Claude Mbaki, bâtonnier de l’ordre du barreau de Kinshasa/Gombe.

Reconnaissant la grandeur du barreau de Kinshasa/Gombe, le professeur Ndiaye, Directeur Général de l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature explique importance pour la structure qu’il dirige, de collaborer avec ce barreau métropolitain.

«Nous avons voulu échanger avec le bâtonnier et voir dans quelle mesure nous pouvons organiser notre collaboration ensemble, parce que nous devons naturellement collaborer. Il dirige un ordre professionnel très important au niveau de l’Afrique, nous nous dirigeons une institution de l’OHADA qui est chargé de la formation, la sensibilisation, la vulgarisation et l’évaluation de l’application du droit des affaires et du droit OHADA. C’est une occasion qui a été salué non seulement par les membres du conseil de l’ordre, mais également saluée par l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature que je représente. Je voudrai franchement le (Bâtonnier Mbaki) remercier pour cette opportunité qu’il offre à l’ERSUMA d’atteindre un public cible de plus 2000 de avocats».

Le professeur Ndiaye a par ailleurs invité les autres barreaux de la RDC à emboîter le pas.

«Si les autres bâtonniers arrivent à faire de même, ça va nous permettre d’avancer et de faire en sorte que cette règle de droit que nous avons, ne soit pas une règle de droit sur le papier, mais que ça soit véritablement une règle de droit sur le terrain, appliquée de manière effective et efficace».

Ce signature du protocole d’accord sonne ainsi, le début d’une longue collaboration entre les deux parties. Le Directeur Général de L’ERSUMA a par la même occasion, promis d’inviter le barreau de Kinshasa au Forum International des Professionnels du Droit qui va se tenir à Kigali au mois de novembre. «Le barreau de Kinshasa/Gombe sera un partenaire affiché», a souligné le professeur Ndiaye.

Justice

Formation continue des avocats de la RDC : Le barreau de Kinshasa/Gombe conclut un partenariat avec L’ERSUMA

Rédaction :+243817406088

La formation continue et permanente des avocats fait partie du plan d’action du bâtonnier Jean-Claude Mbaki Siluzaku à la tête du barreau de Kinshasa/Gombe.

C’est dans ce cadre qu’il a été conclu le jeudi 07 mars à Kinshasa, un protocole d’accord entre d’une part, le barreau de Kinshasa/Gombe et d’autre part, l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature.

L’ERSUMA est une institution de l’OHADA chargée de la formation, la sensibilisation, la vulgarisation et l’évaluation de l’application du droit des affaires en particulier et du droit OHADA en général. Elle va donc dispenser des formations de renforcement de capacités aux avocats non seulement de Kinshasa, aussi, de la toute la République.

«La meilleure étape était la signature d’un cadre juridique, c’est fait ! La prochaine étape c’est maintenant la concrétisation. Il faut que nous puissions mettre à jour les avocats, non seulement du barreau de Kinshasa/Gombe, mais tous les avocats de la République Démocratique du Congo, parce-que c’est un défi a relever. Nous allons maintenant, avec l’ERSUMA, faire un planning du travail, définir les thèmes de commun en prenant en considération nos besoins. Cela va se matérialiser par des formations à la carte qui seront données aux avocats. Je suis convaincu, avec les clauses de cet accord, les avocats en tireront énormément profit», s’est réjoui Maître Jean-Claude Mbaki, bâtonnier de l’ordre du barreau de Kinshasa/Gombe.

Reconnaissant la grandeur du barreau de Kinshasa/Gombe, le professeur Ndiaye, Directeur Général de l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature explique importance pour la structure qu’il dirige, de collaborer avec ce barreau métropolitain.

«Nous avons voulu échanger avec le bâtonnier et voir dans quelle mesure nous pouvons organiser notre collaboration ensemble, parce que nous devons naturellement collaborer. Il dirige un ordre professionnel très important au niveau de l’Afrique, nous nous dirigeons une institution de l’OHADA qui est chargé de la formation, la sensibilisation, la vulgarisation et l’évaluation de l’application du droit des affaires et du droit OHADA. C’est une occasion qui a été salué non seulement par les membres du conseil de l’ordre, mais également saluée par l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature que je représente. Je voudrai franchement le (Bâtonnier Mbaki) remercier pour cette opportunité qu’il offre à l’ERSUMA d’atteindre un public cible de plus 2000 de avocats».

Le professeur Ndiaye a par ailleurs invité les autres barreaux de la RDC à emboîter le pas.

«Si les autres bâtonniers arrivent à faire de même, ça va nous permettre d’avancer et de faire en sorte que cette règle de droit que nous avons, ne soit pas une règle de droit sur le papier, mais que ça soit véritablement une règle de droit sur le terrain, appliquée de manière effective et efficace».

Ce signature du protocole d’accord sonne ainsi, le début d’une longue collaboration entre les deux parties. Le Directeur Général de L’ERSUMA a par la même occasion, promis d’inviter le barreau de Kinshasa au Forum International des Professionnels du Droit qui va se tenir à Kigali au mois de novembre. «Le barreau de Kinshasa/Gombe sera un partenaire affiché», a souligné le professeur Ndiaye.